Médicaments achetés sur Internet

pharmacie

Les véritables médicaments vendus en ligne sont réglementés par des normes draconiennes. Si certaines pharmacies ont la possibilité de commercialiser leurs stocks sur Internet, aucun médicament acheté par ce biais ne peut bénéficier d’un remboursement par la sécurité sociale.

Les contrefaçons de médicaments sur Internet légion depuis quelques années. Mais ce ne sont pas les seuls remèdes à circuler sur la toile puisque de véritables médicaments sont également disponibles (depuis peu) en quelques clics. Face à ces contradictions entre montée du marché noir, fléau des médicaments falsifiés et présence de médicaments réels, l’Union Européennes s’est attachée à édicter une réglementation particulièrement drastique.

Seuls les pharmaciens sont autorisés à vendre en ligne

Depuis ce début d’année 2012, seuls les pharmaciens sont légalement autorisés à créer et exploiter une plateforme Internet de vente de médicaments. Leur site ne peut constituer qu’une extension à une page web dédiée à la base à la présentation pratique de leur officine. Ces professionnels doivent de plus être strictement diplômés, inscrits à l’Ordre national des pharmaciens et ont pour obligation d’avoir reçu au préalable l’autorisation du Directeur Général de l’Agence régionale de santé.

Caractéristiques des médicaments vendus sur Internet

Seuls les médicaments que la pharmacie possède dans ses stocks, soit également commercialisés à ses clients dans son officine sont possiblement vendables sur Internet. Ces médicaments a disposition en ligne doivent soigner des symptômes bénins sur une courte durée et ne peuvent provenir d’une ordonnance. Ils doivent disposer d’une notice d’information et de conditionnements adaptés à un éventuel envoi postal. Cela concerne en tout 350 médicaments accessibles sur Internet et bien évidemment non remboursés par la Sécurité sociale.