Quels risques pour les épargnants qui souscrivent une assurance vie ?

L’assurance-vie passée au peigne-fin

Pour faire des épargnes de manière sécurisée, il est maintenant de coutume de faire recours à l’assurance-vie. Cette forme d’assurance qui offre beaucoup d’avantages est en ce moment considérée par la plupart des gens, comme une méthode certaine qui permet d’anticiper sa retraite ou de garantir à ses proches de bonnes conditions de vie après son décès.

D’ailleurs, à en croire une étude réalisée récemment, le cumul des épargnes d’assurance-vie des Français était de 24 milliards en 2011. Cela témoigne clairement du succès de l’assurance-vie en France et même dans les autres pays du monde. Cependant, quoi que bénéfique, erreur serait de penser que l’assurance ne présente aucun risque. Bien au contre, il y a une formule d’assurance-vie qui peut, dans une certaines mesures, présenter des risques plus ou moins importants. Le second paragraphe de cet article en dira plus long.

Quels sont les risques liés à l’assurance-vie

En principe, il n’y a pas de risques relatifs à la souscription d’un contrat d’assurance-vie. Cependant, lorsque vous choisissez un contrat d’assurance-vie multi supports, une partie de votre épargne est investie dans des unités de compte. En conséquence cette partie de votre épargne peut subir de plein fouet les variations des marchés financiers. Ce qui veut dire en clair, qu’elle baissera ou augmentera en fonction du marché financier. D’où les risques liés aux conjonctures économiques. Vous pouvez en savoir plus la Revue-banque. Sur cet espace, vous vous ferez une idée plus exacte des méthodes d’investissement les plus rentables. Mais de manière générale, il faut bien souligner, comme en atteste l’avis émis par le président de l’Afer Gérard Bekerman, qu’en matière d’assurance-vie, le risque est moindre.

Du moins, ses avantages sont de loin plus importants que ses risques. Faites un tour sur le portail web précité pour vous en convaincre.