Pourquoi investir dans les SCPI en 2013

Grâce à leur taux de rendement de l’ordre de 5% en moyenne et à la stabilité qu’elles représentent, les SCPI de rendement ont su parfaitement taper dans l’œil des épargnants ces dernières années et cela devrait se poursuivre même en cette période d’instabilité financière.

En 2012, le taux de distribution moyen des SCPI était de 5,29%. Pour cette même année la collecte des SCPI fut remarquable : 2,9 milliards €.

Les SCPI de rendements affichent en ce moment un visage plus radieux que les SCPI fiscales car la période est peu opportune pour des opérations de défiscalisation depuis la fin de dispositif Scellier fin 2012.

Les SCPI de rendement disposent d’un patrimoine immobilier principalement investi en bureaux et commerces. En moyenne depuis 2000, le prix de ces actifs a subit une hausse de 60% contre 160% pour le logement. C’est cette différence de prix avec l’immobilier d’habitation qui va expliquer la bonne tenue des rendements de l’immobilier de bureau et donc des SCPI.

Des actifs de qualité et résistants

Les SCPI investissent principalement dans des actifs de qualité répondant à une forte demande locative. De nombreuses SCPI disposent d’un patrimoine investi principalement sur des actifs « prime » autant sur leur localité géographique que sur la qualité de leurs baux, leur faible taux de vacance, leur rareté, la qualité de leurs locataires, leur important niveau de réserve…

Exemple d’immeuble géré par la SCPI Efimmo

L’épargnant pourra donc se constituer un portefeuille de SCPI qui, tout en disposant d’un patrimoine de très bonne qualité, lui aurait versé plus de 5% en 2012.

Une période propice au crédit

L’investissement en SCPI est un des seuls placements possible à crédit. Cette opération est bénéfique pour l’épargnant pour deux raison :

La première c’est qu’elle génère un effet de levier, les revenus perçus par la SCPI contribuent au remboursement des mensualités d’emprunt. Les intérêts du crédit sont fiscalement déductibles.

La deuxième, c’est la période dans laquelle nous nous trouvons. En effet, les épargnants peuvent bénéficier de taux de crédit historiquement bas de l’ordre de 2,50% sur 10 ans et de 2,90% sur 15 ans (hors assurance).

De par leurs qualités de résistance à la crise, la qualité de leur parc immobilier, leur taux de distribution élevé et la possibilité de souscrire à crédit, les SCPI représentent plus que jamais une opportunité de diversification de son patrimoine.

Pour toutes informations complémentaires n’hésitez par à vous rendre sur le site www.Primaliance.com