Mettre de côté en France

épargner

Les métropolitains sont par caractère prudents et n’hésitent pas à épargner dès que l’opportunité s’en fait sentir. Aussi, certaines options de placement sont très appréciées en France. C’est le cas entre autre des livrets ou de l’assurance vie. Après plusieurs mois de quête positive, un recul est cependant visible depuis le commencement de l’été. Quel est donc le sentiment des Français à l’égard des placements dits de précaution ?

Faisons le point sur le Livret A

Difficile de ne pas parler du Livret A lorsque l’on parle d’épargne en France. Ce placement, très estimé, a en effet fait parler de lui ces derniers temps puisqu’il a connu une levée de son plafond très attractive mais également une chute de son taux conséquente passant de 2,25% en début d’année à 1,25% cet été, poussant les métropolitains à s’intéresser à d’autres formes de placements.

Il n’empêche que les Français aiment toujours cet investissement. Près d’un habitants de l’Hexagone sur deux entend de ce fait ne pas fermer son Livret A.

La notoriété du Livret A est facilement défendable puisque chaque personne a la possibilité d’en contracter un sans devoir débourser quoique ce soit et sans être assujetti prochainement sur les intérêts touchés grâce au taux.

Qu’en-est-il de l’assurance vie

L’année dernière a été manifestement ardue pour l’assurance vie avec une perception nette en décroissance. Pourtant, on entrevoit une belle reprise depuis le commencement de 2013 avec des rapports en bonne santé depuis cinq mois en avril. Si la décollecte a approché 300 millions d’euros au commencement de l’été, la diminution de rentabilité du Livret A devrait être propice à un redressement conséquent de l’assurance vie.

On a effectivement remarqué que les métropolitains dégageaient de l’argent de leur livret en milieu d’année, ce qui se justifie par un besoin immédiat de capital pour régler les dépenses relatives aux vacances mais aussi par une profitabilité moins séduisante.

Qu’il s’agisse de placer de l’argent pour l’arrêt de son travail ou tout bonnement pour anticiper une acquisition d’une forte somme, l’assurance vie est donc une option sûre et pertinente.