La prise en charge de la médecine douce

médecine douce

Si la médecine naturelle n’est jamais couverte par l’assurance santé, elle n’en demeure pas moins appréciée en France. Ainsi, l’ostéopathie ou encore l’acupuncture permettent de calmer nos maux de tous les jours et nous aident à vivre mieux. Il est possible d’être couvert pour ces actes particuliers. Apprenez comment.

Qu’est-ce que la médecine naturelle ?

La médecine douce ou médecine dite naturelle ou encore non conventionnelle rassemble les pratiques curatives datant d’avant l’avènement de la médecine scientifique telle que nous la connaissons.

Les principes fondamentaux reposent sur une conception alternative de l’homme et sur l’absence de prise de produits thérapeutiques.

Le but de ces pratiques est d’apaiser les douleurs de tous les jours au niveau des muscles ou des os et participer au mieux-vivre de chacun naturellement.

Les médecines douces rassemblent plusieurs méthodes. Parmi elles, ont nommera la kinésithérapie. Les kinés apaisent ainsi leurs visiteurs en les massant. L’ostéopathe, pour sa part, permettra à chacun de se sentir mieux via plusieurs manipulations.

L’acupuncture en fait aussi partie et permet d’apaiser les souffrances à l’aide d’aiguilles piquées à plusieurs endroits du corps.

Quelles couvertures pour ces médecines

Celles-ci ne sont pas couvertes par la Sécurité Sociale. Toutefois, face à leur succès croissant, certaines mutuelles santé ont décidé d’assumer une partie des coûts en mettant en place un forfait à l’année.

Generali a pris ce parti et propose son offre de mutuelle santé Confort qui rembourse ces médecines dans la limite de 100 euros par an. Le produit Confort couvre de fait l’acupuncture, l’étiopathie ou encore la réflexologie et l’ostéopathie.

Notre site web vous en apprendra davantage sur nos prestations et nos offres de remboursements dentaires ou encore optique.