Optimiser épargne salariale et assurance-retraite complémentaire

Les contrats articles 83 et 39, les deux principales formes d’assurance-retraite collectives n’intègrent pas la catégorie de l’épargne salariale. Cependant, aussi avantageux pour des vieux jours paisibles, ce sont des compléments à optimiser.

Article 83 : pour l’optimisation de la fiscalité

L’article 83 est un contrat de retraite à cotisations définies de part le fait que c’est l’entreprise qui en fixe le montant avant de le prendre en charge ou prendre en charge, une partie et ce, moyennant des avantages fiscaux et sociaux. Si imposé au salarié, cette cotisation obligatoire est déductible de revenue dans une limite qui est revue chaque année. Cette année par exemple, elle est de 24,714€. Moins souple que le PERCO, cet article ne peut être cassé avant la prise de la retraite sauf par exemple, en cas d’invalidité ou de décès du conjoint avec cependant, une possibilité de transfert en cas de départ de l’entreprise y compris vers un PERP (Plan d’épargne retraire populaire) individuel. A l’échéance, l’épargne cumulée est alors, récupérable exclusivement sous forme de rentes imposables.assurance-retraite1 Depuis 2010, l’article 83 bénéficie d’une marge supplémentaire d’optimisation fiscale qui à est à soupeser avec soin lorsqu’on profite d’une épargne salariale à la fois. C’est donc, tout l’intérêt de faire un mix entre les dispositifs de retraites et profiter par exemple, de l’épargne abondée et défiscalisée du PEE dans un premier temps puis de la reverser sur un article 83 au bout de cinq ans ou plus.

Article 39 : le retraire chapeau

Entièrement financés par l’employeur, les contrats à prestations définies article 39 y compris (destinés pour des contrats à prestations définies) sont toujours accompagnés d’un article 83 ou d’un Perco en parallèle. À condition que le salarié prenne sa retraite au sein de l’entreprise qui a versé ce type d’épargne retraite, le bénéficiaire bénéficiera alors de cette épargne, sous forme de rente viagère. Généralement, l’article 39 est réservé pour les cadres dirigeants arrivés en fin de carrière. De fait, ces retraites chapeaux sont régulièrement pointées du doigt pour usage abusif et la loi Macron vient d’en durcir les conditions d’obtention.assurnce-retraite Article 83 ou 39, ces deux dispositifs permettent à ses bénéficiaires de profiter assez pleinement de leur retraites et apportent un certain confort à leur revenu mensuel tout le long de cette période. Pouvant être associé aux épargnes retraites classiques d’autres formes d’assurances-retraites proposés par les assureurs présentent aussi, divers avantages et il est toujours conseillé de les consulter.