Espionner le téléphone de son conjoint : est-ce légal ?

Suite à un doute sur une éventuelle infidélité, on fait souvent recours au espionnage des sms, comptes facebook et e-mail. Avec la technologie actuelle, cela est bien possible. Mais aux yeux de la loi, prouver l’infidélité de son mari ou de sa femme à travers l’espionnage des messages constitue-il comme une preuve légale ?

Zoom sur le respect de la vie privée

Par rapport à ce qui est prévue par la loi, la vie privée constitue comme étant un droit fondamental. A cet effet, l’espionnage constitue un délit qui bafoue ce droit quel que soit sa forme (espionnage de téléphone, recours à un détective privé, suivi par GPS…). Dans le cas où l’on prouve donc l’infidélité d’un conjoint à travers cette démarche, non seulement cette dernière est irrecevable, mais la personne en question détient tous les droits de porter plainte pour atteinte à la vie privée. Selon la loi, l’espionnage d’un conjoint ou d’une conjointe pourrait conduire à une peine de prison de un an ou d’une amende qui pourrait aller jusqu’à 45 000 euros. Néanmoins si le message ou le mail prouvant l’infidélité est découvert sans cette voie, le contexte n’est pas le même car cette découverte pourrait être considérer comme étant un flagrant délit.

espionner-sa-conjointe

Comment espionner discrètement son conjoint ?

Si vous doutez tellement de l’infidélité de votre conjoint, il existe une ultime alternative : installer un logiciel espion sur son téléphone en toute discrétion! Avec un logiciel gratuit, vous pouvez facilement vous faire prendre. Pour ce faire, il est vivement conseiller d’utiliser un logiciel espion qui garantit une entière furtivité. Selon www.logiciel-espion-telephone.com. il est tout à fait possible d’installer un logiciel qui surveille un téléphone sans que son utilisateur ne s’en rende compte quel que soit ses compétences dans le domaine de l’informatique ou du type de téléphone qu’il utilise.