Comment devenir chauffeur VTC à Paris ?

Dans le domaine de transport de personne, le VTC ou voiture de transport avec chauffeur commence à prendre de l’envol à Paris. Pour devenir chauffeur VTC, certaines conditions devraient être requises.

Le métier de chauffeur VTC à loupe

De plus en plus en vogue, le métier de chauffeur VTC est actuellement très prisé en France et plus notamment à Paris. Selon les statistiques, on dénombre près de 30 000 chauffeurs VTC professionnels dans la capitale ce qui représente 3 chauffeurs pour 1000 habitants.

Non seulement, le secteur du VTC crée de nouvel emploi, mais il propose également aux habitants de Paris et touristes visitant la ville un nouveau mode de transport de qualité et avec une tarification transparente. En, effet, avec le VTC, le client paie un tarif unique. Niveau ergonomie, les voitures proposées dans le VTC sont généralement de haute gamme (peugeot 508, Mercedes classe C, BMW série 6…).

Les critères pour devenir chauffeur VTC

Avant tout, à part ses talents en termes de conduite, un chauffeur VTC doit également être habilité à proposer des services de luxe. Dans le VTC, c’est la base, tout client doit bénéficier d’un service de transport de haute gamme.

voiture-vtc

Le chauffeur doit également bien connaitre la circulation de Paris. Même si les voitures VTC sont équipées de GPS pour connaitre la fluidité du trafic en temps réel, il est obligatoire d’avoir des expériences sur la conduite de véhicule à Paris.

Sur le plan administratif, pour exercer comme chauffeur dans le VTC, il faut avoir une carte professionnelle et un permis B. Une certification sur l’aptitude physique délivrée par le préfet de Paris ainsi qu’un casier judiciaire vierge sont également requis.

Travailler pour une agence ou posséder son propre véhicule

Lorsque toutes les formalités sont remplies, la personne peut légalement exercer le métier.  Selon ses préférences et moyens, il peut travailler pour son propre compte ou devenir chauffeur à plein temps dans une Agence VTC.

Actuellement, les entreprises de VTC à paris ne cessent de recruter de nouveaux chauffeurs. Pour les salaires proposés, ils varient entre 1500 à 2000 euros. Pour ceux qui possèdent leur propre véhicule VTC, ils peuvent gagner jusqu’à 3000 à 3500 euros par mois. Néanmoins, la contrainte sur le fait d’être à son compte se repose sur la recherche de clients. Les applications comme Uber peut permettre d’avoir rapidement des clients seulement, la commission que cette plateforme prend est tout simplement exorbitant (20%). Dans le domaine du VTC, si on veut opter pour une stabilité financière, la meilleure alternative c’est de travailler pour le compte d’une entreprise.