Faut-il assurer son hoverboard ?

Les hoverboards font partie des nouveaux moyens de transport urbain les plus en vogue du moment. Il n’est pas rare de voir ces nouveaux engins dévaler les rues, surtout dans les grandes villes puisque de un, ils sont très économiques et écologiques, et de deux ils peuvent servir d’alternative pour les autres véhicules traditionnels et peuvent pallier aux problèmes d’embouteillage. Cependant, comme la plupart de ces engins peuvent développer une certaine puissance, il est possible qu’ils provoquent des accidents, notamment des accidents de la circulation. La question est donc, est-ce que les hoverboards sont soumis au système d’assurance et est-ce qu’il est nécessaire de les assurer. Pour répondre à ces questions, il est nécessaire de voir que ces nouveaux engins de déplacement sont souvent soumis à une limitation de vitesse de 6 km/h, surtout dans les endroits où il y de monde et que la plupart de ces derniers ne doivent pas quitter le trottoir et les passages piétons. De ce fait, oui, il est nécessaire et même obligatoire d’assurer son hoverboard, du moment où il est utilisé dans des endroits publics.

Est-ce qu’on doit porter des protections pour l’hoverboard ?

Il n’est pas nécessaire de porter des protections si l’on utilise un hoverboard à des fins ludiques. Par contre pour une utilisation différente comme le fait de se déplacer, il est recommandé de bien se protéger pour minimiser les risques d’accidents en cas de chutes en tout genre. A ce sujet, des revendeurs comme www.hoverstar.fr donnent des conseils de sécurité avant tout achat d’un hoverboard, et il est clair que tous les autres devraient suivre cet exemple.

Est-ce que l’hoverboard fait parties des NVEI ?

Le NVEI ou Nouveau Véhicule Electrique Individuel regroupe les nouveaux engins de transport motorisés qu’on voit partout dans les rues. Pour donner des exemples précis, on peut y inclure les hoverboards, les skates board électriques, les trottinettes électriques, les gyropodes, les vélos électriques et les différents monocycles électriques. Ce regroupement a été fait pour désigner et règlementer tous les véhicules monoplaces qui peuvent ou non circuler librement sur les voies publiques.