Plomberie cuivre : comment l’entretenir ?

tuyau-tube-cuivre

Le tuyau en cuivre a été banni des chantiers de construction de bâtiments neufs. Néanmoins, plusieurs de ces bâtiments situés en région parisienne disposent de canalisations en cuivre. Aussi, si on exerce en tant que plombier dans le Val-d’Oise, il faut apprendre à manipuler correctement ce type de matériau.

Soudure du matériau

Le cuivre fait partie de la plomberie à soudure, un des derniers matériaux qui nécessitent un raccordement par brasage. Le soudage du tuyau et des raccords en cuivre nécessitent les outils suivants.

Lampe à souder

La lampe à souder est dédiée à la soudure basse température. Il s’utilise avec le plomb ou à l’étain. Moins dangereuse et plus pratique que le chalumeau, elle nécessite tout de même quelques précautions d’utilisation. En effet, un artisan plombier d’Herblay a récemment découvert qu’il était facile de se brûler avec cet équipement.

Chalumeau

En plomberie, le chalumeau est destiné au brasage du cuivre. L’usage du matériel requiert un savoir-faire minimum. Ce dispositif est muni de deux bouteilles d’oxygène et d’acétylène. Il faut savoir déchiffrer le manomètre pour contrôler les pressions. Le dispositif est raccordé à un détendeur et le gaz chemine à travers un tuyau souple. Le mélange de gaz a besoin d’une étincelle pour s’enflammer. Cet équipement est utilisé pour les soudures à haute température (500 degré celsius)

Débouchage des tuyaux en cuivre

Comme on l’a expliqué précédemment, le tuyau en cuivre est particulièrement résistant et s’assemble par soudage. En cas de bouchons situés dans ces installations, il faut avoir recours à un déboucheur à pistolet. En effet, un furet ne peut pas atteindre les conduits obstrués. Avec la ventouse, il peut effectivement servir à déloger les bouchons, néanmoins, la pression exercée ne sera peut être pas suffisante et il va falloir utiliser un tube suffisamment long. La meilleure solution contre les bouchons des tuyaux en cuivre est le recours aux outils de débouchage à haute pression. On ne sait jamais ce qui peut circuler à travers la tuyauterie en cuivre de la maison, aussi, il faut se tenir prêt à toutes les éventualités et être prêt à intervenir pour éviter une catastrophe.