Installation et plomberie sanitaire : quelle différence ?

canalisations-plomberie

Installation sanitaire, plomberie sanitaire, comment se retrouver dans les définitions de ces expressions : voici quelques éléments qui peuvent aider. A faire ça. Ces éléments aidant nous ont été fournis par un installateur sanitaire établi en région parisienne, une référence dans la matière.

Installation sanitaire : la définition ?

Installation sanitaire englobe les équipements utilisés pour acheminer l’eau potable et les fluides énergétiques. Concrètement,  les canalisations et la tuyauterie représente la grande majorité de ces installations sanitaires. Selon un plombier Bezons, installateur sanitaire en région parisienne, les discussions sur le sujet ont déjà germé entre les collègues et patrons d’holding immobiliers. En résumé des discussions, on a retenu les termes suivants : évacuation, raccordement et alimentation. Ces derniers constituent l’ossature d’une installation sanitaire, pour ne pas dire la totalité. Essentielle au fonctionnement des appareils sanitaires, une installation sanitaire se retrouve dans une salle d’eau, salle de bain, douche, baignoire, buanderie et cuisine. Souvent, on entend parler des gros œuvres sanitaires, mais cette partie du travail est confié aux maçons. Il s’agit de la partie aménagement des fosses, puisards et tranchées qui vont accueillir les canalisations enterrées. Aujourd’hui, les dispositifs de production d’eau chaude (intégrés au chauffage) font aussi partie de l’installation sanitaire, mais leur installation relève du chauffagiste, non de l’installateur qui depuis est devenu un travail à part entière.

La plomberie sanitaire : la définition

Toujours selon les conclusions des discussions entre collègues, la plomberie sanitaire regroupe tout ce qui a trait à l’alimentation en eau dans une habitation ou un local commercial. Jusque là la définition ne diffère pas tellement de celle d’une installation sanitaire. Cependant, certains incluent l’évacuation des eaux usées et la distribution d’eau chaude dans la plomberie sanitaire. Le plombier vérifie que les tuyaux sont en bon état et bien raccordés au réseau. Il peut également prendre en charge l’installation des appareils sanitaires (WC, douche, baignoire, robinets, lavabos, machine à laver, lave-vaisselle).

La conclusion

La plomberie sanitaire inclue les raccords finaux tels les robinets, pommeaux, mais les installations sanitaires également. Seulement, l’installation sanitaire comporte également les réseaux d’alimentation du gaz et de la climatisation. Désormais, on espère que tout ceci est clair.