Comment utiliser correctement le tube PER ?

tuyau-PER

Les particuliers comme les professionnels privilégient de plus en plus les tubes PER. Facile à installer, mais soumis à certaines règles de mis en œuvres, le PER pourra être utilisé pour l’adduction en eau froide et chaude. Mais dans quel cas peut-on l’utiliser et quelles sont les règles de conception ?

Dans quel cas faut-il utiliser le tube PER ?

Le PER est actuellement le type de tube le plus utilisé en construction et en rénovation.Grâce à sa semi-rigidité et sa grande résistance, ce tuyau autorise différentes configurations. En effet, la réalisation d’un circuit d’alimentation eau des différents équipements sanitaires ainsi que le chauffage et certains appareils peut se faire à l’aide du tube PER différent identifiable à l’aide d’un code couleur.

Dans la pratique, le tube PER permet notamment l’adduction en eau de tout un logement. En effet, pouvant supporter une température maximum de 60 °C ainsi qu’une pression d’eau allant jusqu’à 6 bars, le PER pourra être utilisé pour l’eau chaude et froide. Également utilisable pour la création d’un circuit de chauffage hydraulique, le PER sera en mesure de supporter une température par radiateur de classe 0 ainsi que la température de 90 °C et une pression de 4 bars. Ainsi, pour la conception d’un circuit de chauffe en plancher de classe 2, le PER pourra être utilisé.

Les règles d’utilisation du tube PER

Bien que le tube PER soit simple d’usage et très présent dans les tuyauteries des logements d’aujourd’hui, il doit être installé suivant les normes de la NF DTU. À Villiers-le-Bel tout comme ailleurs, le professionnel doit notamment s’assurer à ce que le diamètre du tuyau PER soit la bonne pour alimenter l’ensemble de la maison en eau. De l’évier, en passant par la douche, les toilettes ainsi que les divers points d’eau notamment, le plombier Villiers-le-Bel prévoir un tube PER d’un diamètre de 10 à 13.

Lors de la mise en œuvre proprement dite, il faut s’assurer à ce que les règles propres au PER soient aussi respectées. Parmi ces règles, il y a notamment celle de la nécessite de préserver le PER des éventuels frottements contre certains matériaux. Aussi, le jumelage avec d’autres tuyaux qui devra être soudé doit être fait à froid avant la jonction. La pose sous tranchée tout comme en encastrée et en hydrocablée devra aussi être faite suivant des règles bien spécifiques. Dans tous les cas, il faudra se référer à toutes ces normes pour que l’installation soit parfaite.