Installation électrique : focus sur le disjoncteur

disjoncteur-branchement

Le disjoncteur est des plus importants pour sécuriser son installation électrique. Son rôle est d’isoler le tableau de gestion des éventuels chocs électriques. Une installation électrique peut fonctionner sans disjoncteur, cependant, il est déconseillé de s’en passer, voici pourquoi.

Rôles du disjoncteur

Dans une maison, le compteur est relié au disjoncteur général qui protège contre les surcharges et les courts-circuits. Cet appareil réagit en fonction de l’intensité de courant utilisé. Si trop d’appareils sont en marche simultanément, la puissance souscrite par l’abonné peut être dépassée et entraîner la coupure générale. Ainsi, le disjoncteur protège les installations électriques, mais également les personnes utilisatrices. Il existe plusieurs sortes de disjoncteurs. En effet, une installation électrique bien protégée compte un nombre spécifique de disjoncteurs :

  • Disjoncteurs divisionnaires reliés à chaque zone de l’habitation.
  • Disjoncteurs différentiels : utiles quand une personne est en contact avec des masses métalliques mises sous tension de façon accidentelle.

Si les masses des appareils sont correctement reliées à la terre, alors le différentiel va détecter la différence d’intensité et couper le circuit électrique. Le disjoncteur est un appareil facile à installer et à utiliser car en cas de coupure, on peut remettre l’électricité, en réarmant le disjoncteur. Cependant, avant de réarmer, il faut avoir préalablement détecté et réparé la fuite de courant. Plus ou moins sensibles, ils permettront de parfaitement protéger les biens comme les personnes.

Sécurité électrique : la disjonction essentielle

Le disjoncteur joue un rôle essentiel dans la mise en place des installations électriques sécurisées. Il faut effectuer une vérification périodique du bon fonctionnement des disjoncteurs. Electricien Le-Chesnay, dont la plupart des chantiers consistent à sécuriser une installation électrique, a tendance à influencer les clients pour que ces derniers s’équipent d’un tableau électrique muni d’un disjoncteur divisionnaire. En effet, certains clients négligent ce côté sécurité des installations et se contentent d’une électricité conçue sans protection électrique et surtout pas de disjoncteur. Bien sûr, ce genre d’installation fonctionne, mais il faudra assumer les effets de cette installation non sécurisée, surtout si un accident survient. En somme, les équipements professionnels électriques nécessitent un disjoncteur pour fonctionner normalement et à moindres risques.