La pente des évacuations d’eau, que dit la norme ?

evacuation-eaux-usées

Les évacuations d’eau doivent disposer d’une pente minimale pour l’écoulement normal des eaux usées.Si la norme impose une pente de 1 cm à 3 cm par mètre, le plombier a toujours la possibilité de configurer le système d’évacuation selon la spécificité de chaque logement.

La pente des évacuations d’eau, le principe de base

La NF 60.11 DTU établie la règle de calcul de la pente des évacuations d’eau d’un logement. En référence aux dispositions de cette norme, le circuit d’évacuation d’eau disposé dans une habitation doit disposer d’une pente de 1 cm à 3 cm par mètre. Quant aux collecteurs enterrés également chargés d’évacuer les eaux usées, il faut prévoir une pente minimale de 1 cm par mètre. Ce sont les deux principes généraux qui permettent au plombier de calculer la pente et d’installer le système d’évacuation d’un logement.

Toutefois, le technicien plombier doit également prendre en compte certaines exigences particulières des gestionnaires de réseaux publics qui peuvent exiger une pente des évacuations d’eau supérieure.Il est indispensable de prendre en compte cette méthode de calcul lors de la pose des tuyaux d’évacuation étant donné que c’est grâce au respect de cette règle que les eaux usées puissent s’écouler correctement. En effet, associé à la canalisation au bon diamètre, la pente va réguler le débit d’eau et éviter toute stagnation.

Les règles complémentaires à la conception de pente

À Villiers-sur-Marne comme partout en France, le plombier aura le rôle de calculer la pente des évacuations d’eau suivant la règle établit par la NF 60.11 DTU mais aussi suivant la spécificité de chaque évacuation. En effet, le plombier les-Mureaux devra prendre en compte la règle de 1 cm à 3 cm par mètre, mais aussi la spécificité de l’évacuation à concevoir.Ainsi, lorsque l’évacuation est assez courte(moins de 2 m), la pente peut être limitée à seulement 1 ou 2 cm. Au-delà de 2 m d’évacuation, la pente peut par contre être de 2 à 3 cm par mètre.

Dans certains cas, l’évacuation peut être même inférieure et est alors de 5 mm par mètre. C’est notamment possible lorsque le réseau est parfaitement rectiligne et dispose d’une longueur modérée. Ce qui explique pourquoi sur certains circuits, la pente des évacuations d’eau ne respecte pas la norme. Mais, quelle que soit la technique utilisée par le plombier agréé pour déterminer la pente de l’évacuation, l’essentiel est de disposer d’un débit admissible lors de l’acheminement des eaux usées. Dans le cas contraire, il faudra refaire l’évacuation des eaux usées.